12. Préchargement de PHP

Il a été proposé de précharger certaines parties du noyau de WordPress afin d’optimiser sa vitesse et ses fonctionnalités et d’améliorer ainsi les performances de tous les sites web.

N’oubliez pas que vous pouvez écouter les épisodes sur Pocket Casts, Spotify, et Apple Podcasts ou vous abonner directement au flux.

Transcript de l’épisode

Bonjour, je suis Patricia, et vous écoutez WordPress Podcast, le bulletin d’information de la communauté WordPress. Ce programme est la traduction française de la version originale en espagnol par Javier Casares.

Dans cet épisode, vous trouverez les informations du 29 janvier au 4 février 2024.

Un ticket proposant le préchargement de certaines parties PHP de WordPress a été soumis il y a 8 ans déjà et une nouvelle proposition a été développée au cours des derniers mois à ce sujet.

Cette nouvelle implémentation vise à améliorer les performances en réduisant les temps de chargement et l’utilisation de la mémoire en ne chargeant que les fichiers nécessaires.

L’approche est simple et se concentre uniquement sur les classes de base et, pour l’instant, exclue les API pour les extensions ou les thèmes, ou encore l’utilisation de Composer, bien qu’il ne soit pas exclu que ces éléments puissent être incorporés à l’avenir.

Cette modernisation représente une étape importante dans l’optimisation de WordPress et offre des avantages pour les développeur·euses du coeur de WordPress et pour la performance générale des sites web.

WordPress 6.4.3 est une mise à jour de maintenance et de sécurité qui inclut 5 corrections de bogues dans le noyau, 16 corrections dans l’éditeur de blocs, et 2 mises à jour de sécurité mineures.

Il est recommandé de mettre à jour les sites immédiatement, et la mise à jour est également disponible pour les versions antérieures à partir de 4.1.

Une autre mise à jour est Gutenberg 17.6, qui permet, notamment, de spécifier aux personnes développant des blocs de contrôler quels blocs peuvent être inclus dans les leurs.

L’un des changements majeurs est l’unification des fonctionnalités présentes dans les deux éditeurs. Toutes les fonctionnalités disponibles dans l’éditeur de contenu seront également disponibles dans l’éditeur de site, ce qui permettra de travailler avec toutes les options dans les deux modes.

L’équipe Core a introduit de nouvelles exigences pour les commit Git, en veillant à ce que tous les contributeurs et toutes les contributrices soient reconnu·es comme il se doit.

Cela se fera utilisant « Co-authored-by » pour créditer les personnes sans avoir besoin de connaître leurs emails personnels.

Un outil appelé « Props Bot » a été lancé sur GitHub pour automatiser la compilation des listes de personnes ayant contribué via les pull requests, favorisant ainsi une reconnaissance plus efficace et plus complète de toutes les formes de contribution au projet.

De plus, une proposition a été faite pour faire évoluer le programme de communication à propos de WordPress quelques mois après la transition de la version 6.4.

Il est proposé de renommer le canal Slack #fse-outreach-experiment en #outreach, englobant plus que l’édition de site et allant au-delà de la phase expérimentale. Ce canal sera le lieu pour discuter des fonctionnalités futures, pour faciliter les contributions, et pour connecter les personnes qui utilisent WordPress avec celles qui le développent.

L’équipe Performance reste concentrée sur ses principaux projets. L’un d’entre eux, qui sera probablement inclus dans WordPress 6.5, vise à optimiser la lecture des fichiers de traduction, réduisant ainsi de manière significative les temps de chargement pour les sites qui utilisent une autre langue que l’anglais américain. Lors de tests sur WordPress.org, les temps de chargement ont été réduits de 20 %.

Le Developer Blog a publié un article sur les différentes façons de masquer les blocs. La méthode la plus simple consiste à les désactiver à partir du panneau de préférences, mais si vous créez un site pour, par exemple, votre clientèle et que vous souhaitez désactiver certains blocs dans l’éditeur de contenu, mais pas dans l’éditeur de site, vous pouvez créer une petite extension qui masque ces blocs en utilisant PHP ou JavaScript.

Mais il ne s’agit pas seulement de cacher les blocs… si vous créez un thème basé sur les blocs et que vous souhaitez offrir aux utilisateurs et utilisatrices quelques compositions pour faciliter leur travail, l’article sur l’ajout de compositions aux thèmes basés sur les blocs fournit un moyen simple et rapide de le faire.

L’équipe Hosting a défini ses objectifs pour 2024, en se concentrant fortement sur l’amélioration des outils de test pour les futures versions de WordPress chez tous les fournisseurs possibles. Plusieurs sessions d’Office Hours ont été programmées en février pour améliorer ces outils lors du Hackathon de Cloudfest.

L’équipe Design a proposé quelques améliorations, comme les options de visionneuse, qui permettent de choisir les images qui peuvent être agrandies.

Parmi les autres changements : le bloc bannière autorisera les ratios d’aspect, et la barre d’outils supérieure améliorera l’affichage des éléments, en particulier sur les écrans de petite taille.

L’équipe Marketing a annoncé que la Foundation WordPress a été approuvée pour recevoir une subvention Google Ads visant à accroître sa visibilité et à couvrir des sujets liés à sa mission.

La campagne, lancée en mars 2024, se concentrera sur la création d’annonces textuelles pour promouvoir la mission de la Fondation, les programmes de bourses, les événements, les logiciels libres et le matériel éducatif.

Le succès de la campagne sera mesuré par des indicateurs de performance et par l’augmentation potentielle des dons à la Fondation.

L’équipe Community a évalué le projet pilote « Next-Generation WordPress Events« , initié en mai 2023, dans le but de tester des formats d’événements au-delà des formats habituels de type WordCamp et Meetup.

Suite aux résultats positifs, il est proposé d’inclure de façon permanente une plus grande variété de formats plus créatifs dans les événements WordPress.

Ces événements doivent être reproductibles, attrayants, durables et évolutifs, et des plans sont en cours pour lancer de nouveaux outils et guides pour soutenir cette initiative.

Pour terminer, ce podcast est distribué sous licence EUPL ; vous trouverez tous les liens pour plus d’informations sur WPPodcast.fr où se trouve tout le contenu, également disponible en anglais, en espagnol et en catalan.

A la prochaine !

Laisser un commentaire