6. Fin de l’année 2023

Nous approchons de la dernière semaine de 2023 et des résumés sont en préparation pour évaluer comment s’est déroulée l’année et quels sont les objectifs pour 2024.

N’oubliez pas que vous pouvez écouter les épisodes sur Pocket Casts, Spotify, et Apple Podcasts ou vous abonner directement au flux.

Transcript de l’épisode

Bonjour, je suis Patricia, et vous écoutez WordPress Podcast, le bulletin d’information de la communauté WordPress. Ce programme est la traduction française de la version originale en espagnol par Javier Casares.

Dans cet épisode, vous trouverez les informations du 18 au 24 décembre 2023.

L’année 2023 touche à sa fin et il est temps de porter un regard sur l’année écoulée et de célébrer ce qui a été accompli dans la communauté WordPress.

Cette année, 304 nouveaux contributeurs et nouvelles contributrices ont participé au cœur de WordPress, à travers les 3 versions majeures, 6.2, 6.3 et 6.4 et les 6 versions mineures.

La phase 2 de Gutenberg s’est achevée et la phase 3 a commencé, avec des améliorations significatives des performances à la fois dans l’éditeur et sur l’interface publique.

La prise en charge de PHP 5.6 a été abandonnée, et PHP 8.0 et 8.1 ont été retirés de la version bêta, en plus de l’ajout d’un bon nombre de nouvelles API : HTML, Interactivité, Lightbox, Champs personnalisés, Layout, Block Bindings, et des améliorations dans la synchronisation des blocs.

L’équipe Plugins a été complètement réformée, ce qui a permis d’optimiser les processus et les évaluations des extensions, et de lancer l’extension « Plugin Checker » (vérificateur d’extensions).

L’équipe Themes s’est concentrée sur l’amélioration de la documentation pour les thèmes basés sur les blocs et sur l’extension « Create Block Theme ».

L’équipe Meta a finalisé la refonte de différentes parties du site web, qui se poursuivra tout au long de l’année 2024 ; elle a inclus l’authentification à deux facteurs dans le système et a apporté de nombreuses améliorations aux répertoires des extensions, des thèmes, à la liste des événements, ainsi qu’à la création de divers microsites.

Bon nombre de ces changements ont été réalisés par l’équipe Design, qui a pris en charge le design de WordPress 6.3, des sites du réseau WordPress et des thèmes basés sur les blocs.

L’équipe Community a soutenu 70 WordCamps, avec plus de 25 000 billets vendus, a réactivé 268 groupes Meetup, a organisé le « Community Summit » après plusieurs années d’absence, et a mené plus de 10 événements axés sur les jeunes.

L’équipe Formation a lancé son nouveau système d’intégration et son programme de mentorat, et a amélioré l’échelle des contributions. Plus particulièrement, 104 nouveaux contenus et 258 ateliers en ligne ont été créés, ainsi que de nouveaux parcours d’apprentissage.

L’équipe Marketing a décompté plus de 7,5 millions de visionnages des vidéos WordPress, publié plus de 3 000 contenus sur 8 plateformes avec une croissance de 100 000 utilisateurs et à créé la campagne du vingtième anniversaire, appelée « From Blogs to Blocks », et des outils de contribution et de collaboration.

L’équipe Polyglots a lancé « Translate Live » grâce à Playground, outil qui aide à la traduction en ligne, ainsi que l’extension « Tour » pour les différents sites P2.

Playground est l’un des composants les plus avancés depuis sa participation au Hackathon du Cloudfest, avec plus de 60 000 utilisateurs qui l’ont utilisé pour des prévisualisations d’extensions, des démonstrations de blocs, des traductions en ligne, des prévisualisations de changements futurs, ou même la création d’une extension à partir de zéro.

L’équipe d’Openverse a finalement lancé openverse.org, a ajouté de nouveaux filtres de sécurité, a dépassé les 3 millions d’audios et les 700 millions d’images et a remporté le prix de l’infrastructure ouverte de l’OEG.

Le projet « Five for the Future » s’est achevé avec 45 % d’entreprises supplémentaires et une augmentation de 25 % de contributeurs et contributrices confirmé·es.

En outre, le programme pilote de mentorat a été mené avec 11 diplômés et un taux d’achèvement des cours de 89 %.

Enfin, le « Developer blog » a été lancé, où sont publiés des contenus techniques avancés pour les développeur·euses WordPress.

Bien que cela puisse sembler beaucoup, il y a encore plein de choses provenant de nombreuses équipes qui ont travaillé en arrière-plan, affectant progressivement les différents projets et versions de WordPress tout au long de l’année 2023.

Voilà pour le récapitulatif de l’année 2023… et voici les développement de cette dernière semaine.

Pour 2024, il y a des nouveautés dans l’équipe Core en ce qui concerne le lancement des futures versions.

Pour commencer, l’équipe de lancement de WordPress 6.5 est en cours de préparation, et comme vu dans les éditions précédentes, un processus de « shadowing » (en commun avec une personne expérimentée) dans les équipes de cette version est proposé pour une participation plus active dans les versions suivantes. Cette nouvelle version sera dirigée par Héctor Prieto.

Cela signifie que les versions ultérieures, c’est-à-dire WordPress 6.6 et 6.7, sont déjà en cours de préparation.

Pour la version 6.6, la bêta 1 est estimée au 4 juin, avec un lancement le 16 juillet.

Pour la version 6.7, la bêta 1 est prévue pour le 1er octobre, et le lancement pour le 12 novembre, retardé par rapport à la date initiallement prévue pour donner un peu de répit autour du WordCamp US en septembre 2024.

En ce qui concerne les mises à jour, Gutenberg 17.3 est également arrivé en tant que dernière version de l’année, avec quelques fonctionnalités intéressantes pour la phase 3.

Pour commencer, l’historique des révisions a désormais une apparence très différente et plus visuelle, incluant un petit résumé des modifications, leur auteur·e et d’autres éléments qui faciliteront le travail collaboratif.

Des améliorations ont également été apportées à la page des réglages, et Gravatar a été intégré dans la liste des icônes de réseaux sociaux.

L’équipe Performance a publié un résumé des améliorations dans Core Web Vitals par rapport à l’année précédente, passant de 28 % à 36 % sur les appareils mobiles, et de 32 % à 40 % sur les ordinateurs de bureau, soit une amélioration globale de 8 % sur tous les appareils.

D’une manière générale, sur les 5,35 % d’amélioration globale sur les appareils mobiles, 1,67 % sont dus à WordPress. Pour les ordinateurs de bureau, sur les 6,26 % d’amélioration globale, 0,97 % sont dus à WordPress.

Le Developer blog a publié un article sur la possibilité d’étendre les extensions grâce aux SlotFills, qui permettent d’ajouter et de modifier des fonctionnalités à l’éditeur de contenu et l’éditeur de site.

Parmi les exemples d’intégration, on trouve la possibilité d’ajouter des fonctionnalités premium natives dans l’éditeur, ou d’étendre le système des boucles de requête.

L’équipe Polyglots continue d’améliorer GlotPress et a en particulier réduit les onglets dans le menu latéral.

Les onglets Meta et Discussion resteront tels quels, mais les onglets (en anglais) « History », « Other locales » et « Translation memory » ont fusionné en un seul onglet appelé « Others », qui comprend le contenu de tous ces éléments.

L’équipe Community prépare la deuxième édition du programme de mentorat, dont l’appel à mentors et élèves débutera le 8 janvier. Le programme débutera le 19 février et se terminera le 29 mars, date postérieure à la sortie de WordPress 6.5.

La participation à des projets spécifiques, en plus des connaissances générales, avec des objectifs spécifiques pour certaines équipes est l’une des nouveautés envisagées.

BuddyPress 12 a vu plus de 30 000 téléchargements dès le premier jour. La première semaine de cette nouvelle version représente déjà 25 % des installations actives. BuddyPress Classic, l’extension de rétrocompatibilité, a été installée plus de 2 000 fois.

Suite à ce lancement, certaines corrections pour l’avenir ont été identifiées et l’agenda présenté pour le lancement de la prochaine version a été validé, bien que certaines améliorations soient encore envisagées, tel qu’un plan de test plus détaillé.

Pour finir, ce podcast est distribué sous licence EUPL ; vous trouverez tous les liens pour plus d’informations sur WPPodcast.fr où se trouve tout le contenu, également disponible en anglais, en espagnol et en catalan.

A la prochaine !

Laisser un commentaire